Bouquinerie de l'Institut

La Bouquinerie de l’Institut est une galerie d’art située à Saint-Germain des Prés, en plein cœur de Paris. Spécialisée dans les grands maîtres du 20è siècle, elle propose des estampes originales soigneusement sélectionnées par une équipe d’experts.

L’histoire de la Bouquinerie de l’Institut remonte à 1954, date à laquelle Alain Mazo crée les Éditions A.C Mazo qui deviendront La Bouquinerie de l’Institut en 1970.

Aujourd’hui, la Bouquinerie de l’Institut dispose de trois espaces d’exposition qui présentent des œuvres  de Picasso, Matisse, Chagall, Miro, Braque ;  aux lithographies,  eaux fortes,  gravures et estampes s’ajoute un choix de tableaux.

Yves Lebouc, expert à la Compagnie Nationale des Experts, et Marc Lebouc expert près la Cour d’Appel de Paris, sont mandatés par le Comité Marc Chagall pour expertiser les estampes originales de cet artiste.
Yves et Marc Lebouc délivrent également des certificats pour les estampes de Pablo Picasso.
Une copie de ces certificats est déposée à « Picasso Authentification » à l’attention de Monsieur Claude Picasso pour enregistrement.

Depuis 1974, la Bouquinerie de l’Institut a organisé de nombreuses expositions consacrées aux artistes présentés par la galerie. S’y sont succédé Picasso, Chagall, Miro, Sorlier, Mûhl… Lors de chaque exposition, les œuvres ont été choisies minutieusement afin de créer un ensemble cohérent et représentatif d’un artiste, d’une période ou d’une technique.

En 2013 et en 2014, ce sont deux expositions dédiées au grand maître Pablo Picasso qui ont créé l’événement. La première mettait en scène des monotypes, mais aussi des peintures, des sculptures et des dessins, tandis que la seconde présentait des dessins et des peintures. Des œuvres inédites qui ont ravi les yeux des amateurs d’art.

Actualités

Sélection d’œuvres

Olivier Debré, Sans titre. Signe paysage II (1990)

1 100 

1990

Eau-forte et aquatinte sur vélin d’Arches. Épreuve signée au crayon et numérotée sur 40. Édition et tirage : Lacourière-Frélaut (Timbre sec).

Dimensions sujet : 455 x 630 cm
Dimensions support : 630 x 900 cm
Réf : P.236

André Masson, Le septième chant

800 

1973

Texte d’Alain Jouffroy.

Société international d’Art XXe siècle, Paris. Vol. 37,5 x 28 cm, en feuilles, couverture avec le titre en noir sur le premier plat, emboîtage et étui de toile rouge. 52 pages avec les 4 gravures, une en rouge et les 3 autres en noir. L’auteur rend ici un hommage à Lautréamont, poète vénéré par les surréalistes, en publiant un septième chant faisant suite aux six chants de Maldoror, (Le septième chant, la mort d’Isidore Ducasse jeudi 24 novembre 1870, 7 rue du Faubourg Montmartre à 8 heure du matin).

Tirage : 75 avec une suite sur Japon des 4 gravures + 100 + 5 nominatifs + XX HC + 10 EA. Un des 100 exemplaires, numéroté et signé par l’artiste et l’auteur.

Réf : S. & C. 99

André Derain, Sept planches gravées sur cuivre

750 

1948

7 planches justifiées, non signées « Paysage », « Figure », « Nu assis », « Nu au voile », Nu accroupi », Nu au divan », « Etude ». La présente suite établie aux dépens d’un amateur a été tirée à 60 exemplaires numérotés.

5 sur Japon et 5 sur Vergé ancien, comportant une suite des cuivres rayés après tirage et 50 exemplaires sur vélin d’Arches + quelques exemplaires d’artistes en lettres. Un des 50 exemplaires sur Arches.

Vol. 33,4 x 26,4 cm.