Chu Teh-Chun (1920 – 2014) 

 

Né à Hangzhou en Chine en 1920, Chu Teh Chun suit les cours de l’École Nationale des Beaux-Arts de sa ville natale. Il se consacre d’abord au style traditionnel chinois avant de s’orienter vers la peinture occidentale. Dans les années 40, il enseigne à l’Université de Nankin et s’installe à Taipei en 1949. Après avoir visité l’Égypte et s’être passionné pour l’art du pays, Chu Teh-Chun s’installe à Paris en 1955. Il y peint des paysages et visite de nombreux lieux artistiques importants comme l’Académie de la Grande Chaumière, où il dessine. À partir de 1956, ses œuvres connaissent le succès à Paris et Chu Teh-Chun commence à exposer à l’étranger, notamment à Jérusalem, Sao Paulo ou Athènes. Durant ces années-là, Chu Teh-Chun se consacre à l’abstraction avec des œuvres comme Amour Océan. Il renoue avec les artistes chinois dans les années 70 et retourne à Pékin en 1983, où ses peintures connaissent un nouveau succès : le musée national d’Histoire de Taipei lui consacre une rétrospective en 1987.  Il expose des peintures sur céramique à la Bouquinerie de l’Institut au printemps 2003 et la Pinacothèque de Paris lui consacre une exposition en 2010. Chu Teh-Chun est connu pour avoir intégré des techniques de la peinture chinoise traditionnelle à l’art abstrait occidental et pour avoir métamorphosé l’art moderne chinois aux côtés de Wu Guanzhong et Zao Wou-Ki. 

 

Aucun produit ne correspond à votre sélection.