Jean Lurçat (1892 – 1966) 

Né à Bruyères, Jean Lurçat étudie d’abord les sciences avant de s’orienter vers la peinture.

Lire la suite...

Il se rend à Paris en 1912 pour suivre les cours des Beaux-Arts, puis est engagé dans l’armée en 1914. Tombé malade, il est obligé de se retirer et de rentrer chez ses parents. Il profite de sa convalescence pour peindre et réalise notamment sa première lithographie. Il expose pour la première fois à Zurich en 1917 et s’installe à Paris en 1920 après avoir voyagé à travers l’Europe. Il expose pour la première fois à Paris en 1922. Lurçat participe ensuite à la création de décors et costumes pour diverses pièces, comme ceux du ballet Lesfauxmonnayeurs, inspiré de l’œuvre d’André Gide. En 1923, il part de nouveau en voyage, découvrant l’Espagne et l’Afrique du Nord. Durant les années 30, il connaît un succès mondial et est exposé à Paris, Londres, New-York et Chicago. Ses œuvres sont mises à l’honneur lors de l’exposition Sélections à New-York aux côtés de Picasso, Matisse, Braque et Dufy. Il travaille en collaboration avec ce dernier en 1941 et 1942. Durant l’Occupation, il s’engage dans la résistance communiste avec Tristan Tzara et dirige la revue Liberté. Lurçat consacre une grande partie de sa pratique à la tapisserie et réalise notamment l’Hommage aux morts de la Résistance et de la déportation pour le Musée d’Art Moderne de Paris en 1954. Il publie aussi des ouvrages à propos de la tapisserie et donne des conférences à travers le monde. Son œuvre est très variée, comportant des lithographies, des tapisseries, des bijoux, des céramiques…Lurçat est aussi reconnu pour ses nombreuses illustrations d’œuvres littéraires, comme des poèmes d’Eluard, d’Apollinaire et de Neruda. 

Afficher tous les 11 résultats

Jean Lurçat, Fruits

1 400 

1929

Dessin à la mine de plomb 23 x 34 cm, signé daté en bas à droite, sur velin MBM 32,5 cm x 50, 5 cm.

Jean Lurçat, Mosaïque

15 000 

Tapisserie d’Aubusson signée.
Tissée dans les ateliers Pinton.
Bolduc au verso portant le n° 7151.
Dim: 152 x 200

Jean Lurçat, Toilette

850 

1917

Lithographie originale en noir, 47,5 cm x 27,8 cm, signée, noté 9ème épreuve (15) sur feuille 59,6 cm x 42,3 cm.

Jean Lurçat, Fruits de Mer

500 

1955

Lithographie originale en couleurs 40 x 51, signée, sur feuille 43 x 53,5 cm, d’un tirage à 90 épreuves.

Jean Lurçat, Verseau

5 000 

1959

Tapisserie 63 cm x 51 cm

Carton de Jean Lurçat n°13045

Tissage de l’atelier C. Legoueix

Aubusson MI°134 signé

Jean Lurçat, Capricorne

5 000 

1959

Tapisserie 62 cm x 81 cm

Carton signé de Jean Lurçat

Editeur Suzanne Goubely Gatien – Aubusson

Matricule 1899 n°1/6

Jean Lurçat, Les Signes du Zodiaque

4 500 

Éd. d’Art du Lion, Paris. Vol. 47 x 34 cm, en feuilles, chemise toilée avec sur le 1er plat une étiquette en cuir noir et rouge avec le titre gaufré en or. Édition originale du texte de Claude Roy avec une lithographie originale en couleurs, signée et numérotée, sur un feuillet libre, filigrane Lurçat. Chaque signe est illustré par un pochoir en couleurs, à pleine page, reproduction d’une tapisserie par le procédé Jacomet. Tirage : 12 numérotés de A à L comprenant en plus une gouache de l’artiste signée et datée + III sur lesquels l’auteur a bien voulu reporter quelqes-unes de ses recherches gaphiques + 135 ; tous sur Arches et signés par l’artiste.
Un des 12 exemplaires complet d’une gouache signée et datée 1960 représentant le Sagittaire.

Jean Lurçat, Les limbes

2 500 

1930

Jeanne Bucher, Paris. Vol. 29,1 x 20 cm, couvertue rempliée en vergé gris illustrée d’une vignette gravée avec titre, 58 p. Édition originale illustrée de 9 pointes sèches originales en noir dont 8 en hors-texte.

Tirage : 1 vieux Japon (A) avec suite et ajouts + 10 Japon impérial (1-10) avec un dessin + 100 sur vergé de Montval teinté (11-111) + XX HC sur vergé teinté (HC I-HC XX). Un des 100 exemplaires, numéroté sur vergé de Montval